Ce n’est pas un secret : lorsque l’on parle de soin du visage, on parle selon les types de peau : soin pour peau grasse, mixte, sèche, sensible… Mais comment choisir ses soins lorsqu’on ignore son type de peau ?

Tout d’abord, sachez que l’idéal est de demander un diagnostic à nos esthéticiennes, qui pourront examiner votre peau et vous poser les questions nécessaires pour un résultat fiable. Dans ce cas, n’oubliez pas de vous présenter sans maquillage, et, idéalement, n’appliquez pas de soins ce matin-là.

Mais si vous voulez déjà vous faire une idée, voici une description des différents types de peaux et de comment les reconnaître de manière simple, ainsi que quelques conseils pour les traiter de manière optimale. Effectivement, le type de peau est très important car, en appliquant un soin non-adapté, vous pourriez aggraver vos soucis de peau plutôt que de les traiter.

La peau sèche

 

Votre peau vous tiraille régulièrement. Elle peut peut-être même vous gratter. Vous avez parfois des plaques rouges ou bien vous pelez facilement. L’aspect et le toucher est plutôt rugueux (dans les cas extrêmes, on peut même parler de peau de crocodile). La peau sèche réagit également aux changements de température. Enfin, vous pouvez sentir une sensation de tension lorsque vous nettoyer votre visage le matin.

 

Les conseils : votre peau manque cruellement d’hydratation, mais aussi des moyens de garder ses hydratations. Pour une peau sèche, on pourra ainsi se diriger vers des soins contenant des corps gras (comme des huiles végétales) pour retenir l’eau dans la peau. N’oubliez pas aussi de boire suffisamment !

ATTENTION : certains « influenceurs » postent depuis peu des vidéos invitant à utiliser du beurre ou de l’huile d’olive de cuisson… Ne suivez surtout pas cet exemple ! Les corps gras apportés par des soins de qualité vont protéger votre peau sans la saturer ni l’irriter. Utilisez ce genre de produits non destinés à la peau ne fera que graisser votre peau à l’extérieur, boucher les pores et donner naissance à des boutons.

 

 

Peau normale

 

La peau idéale. Vous avez un teint frais, une peau douce au touché sans être grasse, un grain fin et des pores peu visibles. Vous avez peu ou pas de problème de peau.

 

Les conseils : Vous avez le type de peau idéal. Votre but sera donc non pas de la traiter mais de l’entretenir pour qu’elle reste telle qu’elle. Effectivement, même une peau normale peut développer des imperfections si elle n’est pas soignée convenablement. Nous vous recommandons alors d’opter pour un nettoyage doux. Et bien sûr, n’oubliez pas de l’hydrater ! Toutes les peaux ont besoin d’eau. Vous pouvez aussi profiter de cette peau sans souci pour agir préventivement sur les signes de l’âge, en utilisant des soins anti-âge (à base de collagène par exemple).

 

Peau grasse

 

Le surplus de sébum fait briller votre peau, ce qui est particulièrement visible au matin lors du réveil. Vos pores sont dilatés, visibles, la texture de la peau est marquée. Vous avez également tendance à avoir des imperfections, boutons ou points noirs. Lorsque vous nettoyez votre peau au matin, vous ressentez une sensation de fraicheur.

Note : si vous avez des points noirs, c’est un signe très évocateur d’une peau grasse à cet endroit-là.

 

Les conseils : Optez pour des produits sans huile, visant à matifier le teint. Les acides (citrique, pour le plus connu) sont également très recommandés pour lutter contre cette production excessive de sébum. N’oubliez pas d’hydrater votre peau. Veillez à être particulièrement sérieux.se concernant votre routine : matin et soir, obligé !

 

Peau mixte

 

Ce type de peau allie les deux types vus précédemment et est extrêmement répandu. La « zone T » du visage (nez, menton et front) est grasse, tandis que les joues sont plutôt sèches.

 

Les conseils : Les mêmes que pour les peaux grasses et sèches, en veillant à appliquer selon les zones. Pour les moments où vous n’avez pas le temps, vous pouvez opter pour une routine « tous types de peaux ». Ce type de produits visent généralement à utiliser des ingrédients rééquilibrants qui conviendront donc aux deux zones de votre visage.

 

Peau sensible

 

Votre peau est très sensible à l’environnement : la température, au stress, au soleil. La peau sensible s’irrite facilement et présente régulièrement des rougeurs. Vous pouvez également ressentir une sensation de brulure avec certains produits, lors d’une exfoliation trop intense…

 

Les conseils : utilisez des produits adaptés, qui sont doux pour votre peau. Une peau sensible peut être grasse, sèche ou mixte. Il faut donc tenter de joindre le traitement adapté avec les doléances d’une peau qui s’irrite facilement. N’hésitez pas, à nouveau, à bien l’hydrater. Évitez absolument les produits à base d’alcool.

 

 

La peau acnéique et la peau déshydratée : attention aux idées reçues !

 

Ne vous laissez pas avoir par certains préjugés. Une peau acnéique n’est pas forcément synonyme d’une peau grasse : l’acné (et les impuretés de manière générale) peuvent avoir d’autres causes diverses.

 

L’autre erreur, très commune et qui peut avoir un effet très néfaste sur votre peau : confondre hydratation et gras. L’hydratation est primordiale pour TOUS les types de peau. Il s’agit de nourrir votre peau d’eau, non de gras. Le corps gras sera ajouté seulement dans les soins pour peau sèche, afin de retenir l’eau. L’erreur classique des personnes avec la peau grasse est de vouloir assécher leur peau. Or, une peau déshydrater produira justement davantage de sébum. Donc SURTOUT n’oubliez pas de toujours inclure un hydratant dans votre routine.

 

Le test du mouchoir

 

Nettoyer votre peau puis attendez une heure pour que l’activité de sécrétion naturelle de votre visage reprennent son rythme normal. Ensuite poser un mouchoir sur votre visage, comme un masque, et appuyez légèrement pendant une minute.

En bougeant le mouchoir, vous pourrez, le cas échéant, voir des endroits sur le mouchoir où il y a un dépôt légèrement humide. Ces endroits sont ceux qui témoignent d’une peau grasse.