1. On s’hydrate !

Après les excès des fêtes, il est important de boire beaucoup (d’eau) puisque l’alcool consommé au réveillon vous a déshydraté. Le thé vert vous permettra de faire le plein d’antioxydants et de réparer les dommages cellulaires provoqués par trop de malbouffe. Siroter du thé vert vous aidera à stabiliser le taux de sucre dans le sang et à calmer les fringales que vous risquez d’avoir si vous vous êtes lâché sur les sucreries et l’alcool.

2. On ne zappe pas le déjeuner !

Le petit déjeuner est indispensable pour faire redémarrer votre métabolisme ralenti par les récents écarts. Mangez du yaourt, il contient des bifido-bactéries bénéfiques qui aident à réduire l’inflammation de l’intestin déclenchée par les aliments sucrés et l’alcool.

3. Une omelette pour dîner !

Les œufs contiennent de la cystéine, un acide aminé qui s’attaque aux toxines fabriquées par l’alcool (l’acétaldéhyde) leur permettant d’être éliminées dans l’urine. Servez votre omelette avec des tomates et des épinards… Les légumes aident à la digestion et leurs fibres luttent contre les ballonnements et autres soucis intestinaux causés par l’abus de matières grasses.

4. Une banane en dessert

Optez pour une banane en dessert, surtout si vous avez vraiment exagéré sur l’alcool ces derniers jours : cela permet de restaurer les minéraux perdus à cause de la déshydratation.  La banane est notamment riche en potassium qui aide à lutter contre le surplus de sodium dus à tous ces petits fours et biscuits apéritifs engloutis.